Gymnase

Gymnase

Briance-Combade entretien le bâtiment du gymnase situé à Châteauneuf-la-Forêt, face au lac, et le met à disposition des écoles du collège, et des associations sportives du territoire.

Planning hebdomadaire d'utilisation année 2015.2016

Les associations sportives présentes:


Tennis

La Communauté de Communes a crée et achevé en 2014 un tennis couvert mis a disposition du Club de Tennis Châteauneuf-la-Forêt.

Adresse: Mairie 2 place du 8 mai 1945, Châteauneuf-la-Forêt 87130 – Tel: 0555697375

Site: http://tennisclubchateauneuflinards.clubeo.com/

 

Tennis pas couvert tennis couvert

Chouchou du mois

Résultat de recherche d'images pour "brooklyn affairs"
New York dans les années 1950. Lionel Essrog, détective privé souffrant du syndrome de Gilles de la Tourette, enquête sur le meurtre de son mentor et unique ami Frank Minna. Grâce aux rares indices en sa possession et à son esprit obsessionnel, il découvre des secrets dont la révélation pourrait avoir des conséquences sur la ville de New York… Des clubs de jazz de Harlem aux taudis de Brooklyn, jusqu'aux quartiers chics de Manhattan, Lionel devra affronter l'homme le plus redoutable de la ville pour sauver l'honneur de son ami disparu. Et peut-être aussi la femme qui lui assurera son salut…
Brooklyn Affairs : Photo Edward Norton, Willem Dafoe

Un projet de longue date

Avec ce film, Edward Norton, passe pour la seconde fois derrière la caméra après la comédie romantique Au nom d'Anna sortie en 2000, où il donnait la réplique à Ben Stiller et Jenna Elfman. Il a commencé l'écriture de Brooklyn Affairs il y a longtemps, mais a eu une panne d'inspiration pendant plusieurs années. Le cinéaste se rappelle : "Mon ami Toby Emmerich qui est maintenant à la tête de Warner Bros. mais qui avant cela travaillait chez New Line m'a encouragé : "c'est une bonne idée, tu dois aller plus loin, et tu dois jouer dans le film" et j'ai suivi ses conseils jusqu'en 2012. Puis New Line a rejoint Warner Brothers et Toby devait y faire des films difficiles, des comédies, pas Brooklyn Affairs. Mais il a été mon sauveur, en insistant pour que ça se fasse mais ça n'a pas été le cas. Trouver le bon casting m'a pris plusieurs années, puis Toby a pris la tête de Warner et nous avons enfin pu finir le film."
Brooklyn Affairs : Photo Edward Norton, Gugu Mbatha-Raw

Décors emblématiques

Edward Norton a cherché à faire en sorte que le paysage urbain nocturne du film noir de Brooklyn Affairs se mêle à l’iconographie emblématique du New York des années 1950, et que le quotidien banal des quartiers populaires de Brooklyn tranche avec les hautes sphères du pouvoir à Manhattan. La ville de New York, telle qu’il la imaginée pour les besoins du film, ressemble à la quête de Lionel : cruelle et brutale, mais aussi magnifique, mystérieuse et humaine. Le cinéaste voulait avant tout mettre au point une esthétique capable de plonger le spectateur au cœur d’une ville où les modes de vie traditionnels sont dépassés par les ambitions et les obsessions d’une nouvelle époque

Brooklyn Affairs : Photo Alec Baldwin, Edward Norton

Facebook du cinéma

Chateauneuf-La-Foret

Aujourd'hui11°
Demain12°
Vendredi12°
Samedi11°