Cinéma le Colisée

Programme du 30 septembre au 25 octobre 2020

Nous vous rappelons que le port du masque est obligatoire pour rentrer dans le cinéma (hall), et recommandé dans la salle.



     Lien vers la page Facebook logo facebook

Lien vers la page Allociné allocine-logo

Lien vers le site internet du Cinéma logo colisée

LES TARIFS

 

-Plein tarif: 6€

-Tarif spécial: 5€

(étudiants, demandeurs d’emploi, handicapés, -18ans, carte cos, carte cezam)

-Abonnement : 55€

(les 10 places valables 1 an)

-Supplément 3D : 2€

(sur tous les tarifs abonnés inclus)

 

Important:Certains films sont susceptibles d’être projetés dans différentes versions (V.O, V.F, 2D, 3D). Soyez donc attentifs aux indications figurants sous l’horaire du film.

Pour plus d’infos vous pouvez nous contacter

– par téléphone : 05.55.69.39.32 ou (port)07.52.04.03.02

– par mail : cinema@briancecombade.fr

– sur la page facebook du cinema dont vous trouverez le lien tout en haut de cette page

Le programme est également disponible dans les bibliothèques intercommunales dans les mairies, à l’Office de Tourisme Briance-Combade, chez les commerçants et au bureau de la Communauté de communes.

 


A partir du mois de juin , vous pourrez vous fournir en confiserie, pop corn et boissons, directement dans votre cinéma.
En raison des tarifs (riches en centimes) et en attendant l’arrivée du paiement par carte, nous demandons a nos clients de prévoir l’appoint (si possible).
pour les boissons, un frigo doit arriver avant l’été

020 005 017


« Avec le CLAP, découvrez un court avant le long ! »

Régulièrement, le cinéma « Le Colisée » proposera un court métrage avant le long métrage.

Les séances « Un court avant le long » seront signalées sur le programme à l’aide d’un logo.

Cette opération est organisé en partenariat avec l’association CLAP. Le CLAP opère une sélection de court- métrage à contenu divers pour les petits et les grands, de la fiction, de l’animation, des courts documentaires ainsi que des compléments de programme autour d'actualités.

Catalogues des courts-métrages 2020


 

   Les films à venir …

Kaamelott – Premier volet : Affiche

 

                                                                                   

 

Cinéma et Littérature / 2020

Chouchou du mois !

undefined

J’IRAI MOURIR DANS LES CARPATES

1h 36min
L’histoire commence par un banal accident de voiture sur une route montagneuse des Carpates. La voiture d'Antoine de Maximy, le présentateur de la série "J'irai dormir chez vous" a été emportée dans une rivière et son corps n’a pas été retrouvé. Le matériel et les images du globe-squatteur sont rapatriés à Paris. Agnès, la monteuse de la série, décide de terminer ce dernier épisode. Après avoir visionné les images elle s’attaque au montage du film. Mais des détails attirent l'attention d'Agnès. Petit à petit le doute s'insinue. L’histoire n’est peut-être pas aussi simple...
C'est qui Antoine de Maximy ?
Issu d’une famille assez bohème, Antoine de Maximy est passionné de voyages, d’expéditions et de découvertes. C’est aussi un homme d’images car il commence à filmer très tôt, réalisant une fiction de 3 minutes en super 8 à 12 ans. Viré du lycée en seconde, il s’engage au cinéma des armées comme ingénieur du son. Il couvre plusieurs conflits avant de faire un premier pas dans le cinéma toujours comme ingénieur du son sur le film de Gérard Vienne Le Peuple Singe en 1989. Puis Antoine réalise de nombreux documentaires animaliers et scientifiques partout sur la planète, aussi bien à 6 800 m d’altitude qu’en sous-marin à 5 000 m de profondeur dans le Pacifique. C’est en 2004 qu’il se fait connaître du grand public en créant et présentant la série J’irai dormir chez vous : des carnets de voyage fantaisistes et totalement improvisés, tournés dans plus de 60 pays. Le concept est unique : il se filme seul à l’aide de plusieurs caméra, en cherchant à dormir chez l’habitant. À partir de ce concept, Antoine de Maximy réalise un long métrage J’irai dormir à Hollywood dans lequel il traverse seul les États-Unis avec une bonne dose d’autodérision et une grande tendresse pour les personnages rencontrés. Le film sorti en salles en 2008 est nommé aux César. Poursuivant cette idée il décide alors d’écrire et réaliser son 1er long-métrage de fiction : J’irai mourir dans les Carpates.

J’irai mourir dans les Carpates : Photo Antoine de Maximy

Pourquoi les Carpates ?

Antoine de Maximy a tourné un épisode de J’irai dormir chez vous en Roumanie il y a une quinzaine d’années et il se souvient qu’une fois sorti des grandes villes, on découvrait une campagne comme la France d’avant-guerre avec des charrettes à chevaux, des paysans avec des fourches et des mobylettes ! "Ça m’avait frappé. Et même si les choses ont complètement changé en quinze ans j’avais gardé cette image en tête. Et je me suis concentré sur les Carpates parce qu’elles s’étendent de la Roumanie à la Pologne en passant par de nombreux pays comme l’Ukraine. Cela donne un côté mystérieux, sans s’attacher à un pays particulier."

 

 

Facebook du cinéma

# Tous Au Cinéma

Chateauneuf-La-Foret

11°

Aujourd'hui11°16°
Demain15°19°
Jeudi14°16°
Vendredi11°14°