Composition du Conseil Communautaire

Le Conseil de communauté se réunit en séance publique au siège de la communauté ou dans un lieu de l'une des communes membres qu'il a choisi préalablement. C’est l’organe délibérant de la Communauté de communes. Suite aux avis des commissions et du bureau, il prend les décisions qui sont exécutées par le président et les vice-présidents.

 

Composition

CHATEAUNEUF-la-FORET : RIVET Françoise, FOUR Franck, DE CUYPER Micheline, LAFARGE Monique, LAUBARY Dominique, CHANGION Daniel, LAFARGE Didier

LA CROISILLE SUR BRIANCE :  DIDIERRE Jean-Gérard,  BOURLIATAUD Isabelle, MONZAUGE Christian

LINARDS : RAIGNE Philippe, SAUTOUR Jean-Claude, HEUZARD Marie-Noëlle, BROUSSE Didier, JEANDILLOU Corinne

MASLEON : LE GOUFFE Yves

NEUVIC-ENTIER : FORESTIER Joël, DAUDE Dominique, LEYGNAC Roland, SERRUT Valérie

ROZIERS SAINT-GEORGES :  WAMPACH Joe

SAINT-GILLES-les-FORETS : COUEGNAS David

SAINT-MEARD :  LAVAUD Henri

SURDOUX : BLANQUET Géraldine.

SUSSAC : MATINAUD Gilles

Sécheresse : le département de la Haute-Vienne placé en vigilance / Préfecture de la Haute Vienne

Depuis le début de l’année, la pluviométrie est déficitaire par rapport aux normales en Haute-Vienne. À la date d’aujourd’hui, le déficit atteint environ 30 %. Avec les températures élevées des derniers jours, le débit des cours d’eau baisse rapidement. Les averses orageuses annoncées par Météo France ne permettent pas d’inverser cette tendance.

Sur la base des indicateurs examinés par le comité sécheresse (bilan et perspectives de pluviométrie, niveau de recharge des nappes souterraines, suivi des débits des rivières et observations de terrain), l’ensemble du département de la Haute-Vienne est placé en état de vigilance. 

Ainsi, tous les usagers de l’eau, tant prélevée dans le milieu naturel que sur le réseau d’eau potable, sont appelés faire preuve de civisme et d’écoresponsablilité en modérant leur consommation. Il s’agit de préserver à la fois les capacités d’alimentation en eau potable et la vie dans les milieux aquatiques pour l’ensemble de la période estivale.

En l’absence d’amélioration de la situation, la préfète pourrait être amenée à prendre un arrêté de crise qui limiterait alors certains usages de l’eau, par exemple l’arrosage, le lavage des véhicules, la vidange et le remplissage des piscines, les prélèvements dans le milieu naturel pour de l’irrigation, etc.

Retrouvez l’arrêté et toutes les informations utiles sur : https://www.haute-vienne.gouv.fr/secheresse

Facebook de la Communauté de Communes Briance Combade

Avis d’enquêtes publiques / Révision zonage d’assainissement

SYDED / Questionnaire – Transition Ecologique